‏إظهار الرسائل ذات التسميات fetes religieuses. إظهار كافة الرسائل
‏إظهار الرسائل ذات التسميات fetes religieuses. إظهار كافة الرسائل

الأحد، 4 ديسمبر، 2016

Patrimoine culinaire du MOULED / ASSIDA AU ZGOUGOU (pin d'alep)

L’assida zgougou est un dessert préparé spécifiquement pour le Mouled, fête religieuse commémorant la naissance du prophète Mahomet. Cette fête a lieu le 12ème jour du 3ème mois de l’année musulmane, date qui avance de 11-12 jours environ chaque année. La préparation de l’assida zgougou est une coutume tunisienne. On ne retrouve pas ce rituel dans les pays musulmans voisins. Pourquoi? Pour deux raisons principalement : Histoire : d’après les historiens, le zgougou est utilisé en Tunisie depuis une famine importante survenue en Tunisie en 1864, liée à des événements politiques et climatiques. Devant le manque de céréales pour faire la farine, les habitants se sont tournés vers le pignon du Pin d’Alep. Géographie : le Pin d’Alep pousse très bien en Tunisie, on le rencontre souvent lors des randos. Ce sont les régions de moyenne montagne de Siliana, Le Kef, Makhtar, Kasserine (mais également Bizerte, le Cap Bon…) qui produisent la majeur partie du zgougou utilisé pendant les fêtes.












الثلاثاء، 11 أكتوبر، 2016

PATRIMOINE CULINAIRE DE L'ACHOURA

ACHOURA Disposant d'une spécificité religieuse, Achoura, fêtée chaque année par les Chiites, a fait face à l'usure de temps et conserve jusqu'à présent sa modalité. On achète également des fruits variés pour les distribuer aux petits. On donne aussi par charité de l'aumône aux pauvres. Il est de coutume, la veille de Achoura, le jour de Achoura et le 12e jour de Achoura, que les femmes ne font pas la lessive et ne se maquillent pas. Elles ne mettent que du "khol" (poudre d'antimoine que l'on met sur le contour des yeux afin de les mettre en valeur) pour effacer la trace des larmes. De nos jours, la famille tunisienne prépare un couscous aux raisins secs "zebib".Concernant le dessert, il est composé de beignets sucrés ou de "mahkouka" nommée aussi "refissa" (gâteau de semoule aux dattes).

COUSCOUS AU RAISIN SEC "zbib 



homs achoura

RFISSA


السبت، 1 أكتوبر، 2016

GASTRONOMIE / LE NOUVEL AN DE L'HEJIRE / Couscous au kaddid - Mloukhia

Ras el am est le premier jour de l’année lunaire. D’après le calendrier hégirien, c’est le premier jour du mois de Moharrem, premier mois de l’année. Le calendrier hégirien commence à partir de la date de l’émigration (hégire) du Prophète à Médine, le 16 juillet 622. Ce calendrier accueillera donc l’année 1438 ce dimanche soir. Potages, douceurs et symboles Il existe plusieurs coutumes liées à Ras el am. On consomme par exemple un potage léger pour que l’année passe facilement. On déguste des gâteaux et friandises pour que l’année soit douce. Pour que l’année qui arrive ne soit pas brûlante, on s’abstiendra ce jour précis de ne pas consommer de l’harissa et des condiments piquants. Quand mijote la mloukhia… Selon les familles et les régions, on mangera aussi de la mloukhia et du couscous qui est le plat rituel lié à cette fête. En ce qui concerne la mloukhia, sa couleur verte est considérée de bon augure. Par superstition, on ne mettra pas d’ail dans ce plat car il est censé faire pleurer. La mloukhia est un plat à base de feuilles de corète pilées et tamisées finement. On le prépare avec de la viande de boeuf et on laisse mijoter à feu très doux pendant toute la nuit. Couscous aux fèves et au qadid C’est toutefois le couscous qui est le plat principal pour cette célébration. C’est un couscous aux fèves et au qadid. Les fèves sont un gage de prospérité. On ajoute parfois aux fèves des oeufs durs. Pour le qadid, il s’agit de lanières de viande salée, épicée et séchée. Cette viande provient du mouton qui a été sacrifié vingt jours avant pour Aid el Idha. Ce qui est remarquable pour ce couscous de Ras el am, c’est le fait que, selon nos traditions, il doit être préparé avec des produits de l’année précédente. http://www.webdo.tn/2016/10/02/ras-el-am-explique-a-voisin-francais-couscous-aux-feves-annees-vertes/