‏إظهار الرسائل ذات التسميات PATRIMOINE SYNDICAL. إظهار كافة الرسائل
‏إظهار الرسائل ذات التسميات PATRIMOINE SYNDICAL. إظهار كافة الرسائل

الخميس، 10 مايو 2018

ذكرى وفاة النقابي محمد علي الحامي Commémoration du décès de Mohamed Ali El Hammi le 10 mai 1928ِِ



PLACE MOHAMED ALI EL HAMMI

Mohamed Ali El Hammi , né le 15 octobre 18901 à El Hamma et décédé le 10 mai 1928 en Arabie saoudite, est considéré comme le père du syndicalisme tunisien. Originaire d'El Hamma, dans le sud du pays, El Hammi fréquente l'école primaire à l'âge de huit ans1. À la mort de sa mère, il émigre avec son père à Tunis et doit quitter l'école de son village alors qu'il est en quatrième année de l'enseignement primaire2. Ils s'installent à Bab El Jazira et El Hammi y fait notamment la connaissance de Tahar Haddad2. Il débute sa vie professionnelle comme chauffeur personnel du consul de Hongrie à Tunis. Il devient également coursier ou porteur avant de passer son permis de conduire en 19082. Il part en Allemagne pour obtenir un diplôme en sciences politiques et économiques. À son retour à Tunis au mois de mars 19242, El Hammi noue des contacts avec des personnalités nationalistes comme Habib Bourguiba et Tahar Sfar et décide, avec le soutien de proches collaborateurs dont Tahar Haddad, de fonder un projet de coopérative dont le conseil de constitution se tient le 29 juin 19241 et qui prendra pour nom « Mutuelle économique tunisienne »2. Durant la conférence prononcée pour l'occasion à Tunis, El Hammi indique les raisons de son intérêt pour les sciences économiques : Le projet dont il préside le comité de direction élu le 6 juillet réussit à gagner l'enthousiasme du milieu artisan et ouvrier. Mais la précarité dans laquelle se trouve plongée la population, et en particulier la classe ouvrière, le pousse à abandonner momentanément son projet de coopérative ; il se convainc de la nécessité de fonder des syndicats indépendants pour mieux défendre les intérêts des ouvriers tunisiens. La grève des ouvriers à Tunis, le 17 août annonce la fondation du premier syndicat autonome sous sa direction et marque rapidement l'adhésion et l'estime des ouvriers pour sa solidarité dans leurs revendications. Le 25 février 1925 il est arrêté avec les autres dirigeants communistes et, durant la fouille de son logement, la police trouve quarante livres écrits en allemand2. Il est jugé pour atteinte à la sécurité intérieure de l'État après cinq jours de procès, du 12 au 17 novembre 19252. Il est condamné le 28 novembre 1925 à dix ans d'exil1. Statue d'El Hammi à El Hamma Parti en Italie, en Turquie puis en Égypte, il est à chaque fois expulsé. Il s'installe finalement dans la péninsule arabique où il s'occupe de donner des leçons d'économie et de travailler comme chauffeur pour des navettes de transports entre La Mecque et Djeddah. Le 10 mai 1928, il décède dans un mystérieux accident de la route. Le 6 avril 1968, sa dépouille est rapatriée à Tunis. Un monument à sa gloire est inauguré le 20 mai 2001 dans sa ville natale WIKIPEDIA



محمد علي الحامي ومختار العياري أثناء محاكمة 1925

6AVRIL 1968 RETOUR D DEPOUILLES A TUNIS





الأحد، 22 يناير 2017

L ' U.G.T.T.: DES CONGRES GENERATEURS DE LEADERS

Le congrès constitutif de la centrale syndicale a eu lieu le 20 janvier 1946 Mohamed Fadhel Ben Achour est élu président de l'UGTT et Farhat Hached secrétaire général alors que, parmi les membres, on cite Habib Achour, Sahbi Farhat, Béchir Ben Brahim, Béchir Bellagha, Salem Cheffi, etc. Le second congrès a lieu du 19 au 21 décembre 1947. Ben Achour n'y assiste pas et le poste de président est supprimé. Hached est réélu en 1949 et en 1951. Après son assassinat, c'est Ahmed Ben Salah qui est élu secrétaire général en 1954. Ben Salah est réélu en 1955 et 1956. Mais, en prévision de sa nomination au gouvernement, il cède son poste à Ahmed Tlili, trois mois après lors du 6e congrès Voici la liste des Secrétaires généraux • 1946-1952 : Farhat Hached • 1952-1952 : Nouri Boudali14 • 1952-1954 : Mohamed Kraïem14 • 1954-1956 : Ahmed Ben Salah • 1956-1963 : Ahmed Tlili • 1963-1965 : Habib Achour • 1965-1970 : Béchir Bellagha • 1970-1978 : Habib Achour • 1978-1981 : Tijani Abid15 • 1981-1984 : Taïeb Baccouche16 • 1984-1989 : Habib Achour • 1989-2000 : Ismaïl Sahbani • 2000-2011 : Abdessalem Jerad • depuis 2011 : Houcine Abassi











FARHAT HACHED  FONDATEUR DE L''UGTT ET PREMER SECRETAIRE GENERAL


CHEIKH MOHAMED FADHEL BEN ACHOUR 1e PRESIDENT DE L'UGTT


AHMED BEN SALAH

AHMED TLILI

HABIB ACHOUR

TAIEB BACCOUCHE

ISMAIL SAHBANI

ABDESSLEM  JRAD

HOUCINE ABASSI