‏إظهار الرسائل ذات التسميات TUNIS. إظهار كافة الرسائل
‏إظهار الرسائل ذات التسميات TUNIS. إظهار كافة الرسائل

السبت، 11 فبراير، 2017

MAISONS DE CULTURE AU GRAND TUNIS

ibn khaldoun

IBN RACHIQ

AHMED BOULEIMAN / BAB SOUIKA

CITEDE LA CULTURE

MENZAH 6

LAMINE CHEBBI / CITE EL KHADHRA

CHOKRI BELAID / JEBEL JLOUD

AHMED HAMZA / LAAOUINA


KALAAT LANDLOS

KHLIDIA

LE KRAM

ABOUL KACEM CHEBBI / MNIHLA

MORNAG

MORNAGUIA

RAOUED

الأحد، 29 مايو، 2016

FORT CHIKLI / LAC DE TUNIS

Chikly, Chikli ou Chekly est un îlot situé dans la partie nord du lac de Tunis, connu pour abriter un fort romain puis espagnol. Il est relié au cordon littoral par une chaussée de 8,5 kilomètres partant du déversoir du lac, entre Le Kram et La Goulette, et orientée est-ouest. Le fort Santiago de Chikly est une ancienne citadelle romaine reconstruite par le gouverneur espagnol de La Goulette, Luys Perès de Varga, entre 1546 et 15501, sur des fondations préexistantes. D'autres travaux sont effectués en 1574 sous la direction de Don Juan Zamoguerra2 mais la construction est détruite la même année lors de la bataille de Tunis livrée contre les Ottomans. Le fort est restauré en 1660 par le dey de Tunis Hadj Mustapha Laz (1653-1665)3 puis transformé en lazaret sous le règne de Hammouda Pacha (1782-1814), pour mettre enquarantaine les voyageurs revenant de pèlerinage4,5. En 1830, il est complètement abandonné et se dégrade dès lors fortement5. Au début du XXe siècle, le cinéaste tunisien Albert Samama-Chikli y organise les fêtes d'une confrérie appelée « Les Pompiers de l'île de Chikly », ce qui serait à l'origine du surnom accolé au patronyme de ce cinéaste6. Déclaré patrimoine culturel national en décembre 1993, l'îlot est propriété du ministère de la Culture. Le fort a été restauré, dans le cadre de la coopération tuniso-espagnole, par des équipes de l'Institut national du patrimoine et de l'Université de Madrid. Des travaux de déblaiement et de nettoyage ont lieu en 1994, suivis par des fouilles archéologiques menées dès 1995. Elles y ont notamment mis au jour des tableaux de mosaïquesremontant aux périodes byzantine et romaine (IVe siècle et Ve siècle)7 wikipedia

















الخميس، 15 أكتوبر، 2015

LYCEE DE LA RUE DE RUSSIE / TUNIS

LYCEE ARMAND FALLIERES DE LA RUE DE RUSSIE Créée en 1885 et appelée par décret beylical du 25 avril 1903, école Jules Ferry et transformée en 1914 en « petit lycée Jules Ferry » en conservant uniquement les classes élémentaires préparant à l’enseignement secondaire des jeunes filles tandis que les classes secondaires constituaient le 1er janvier 1915 le lycée Armand Fallières recrutant exclusivement des filles, actuellement lycée de la rue de Russie En 1904, l’école comptait ses deux premières musulmanes inscrites dans les cours secondaires (en externat surveillé) alors que les garçons musulmans pour la même année étaient au nombre de 123 dans l’enseignement secondaire. Les Françaises évidemment constituaient la majorité de l’effectif (plus des trois-quarts), l’autre quart était composé d’Israélites, d’Italiennes, de Maltaises, de quelques élèves de nationalités diverses, et d’un nombre insignifiant de Musulmanes, ne dépassant pas jusqu’en 1914 les trois unités. Armand Fallières (1841-1931) avait été le 9ème président de la Troisième République (18 février 1906-18 février 1913) Fallières avait effectué un voyage en Tunisie en avril 1911. Naceur Bey était alors le monarque au pouvoir http://www.espacemanager.com/fallieres-en-tunisie-ou-la-chronique-dun-calme-qui-annoncait-la-tempete-1.html https://www.facebook.com/R2russie