‏إظهار الرسائل ذات التسميات TUNIS. إظهار كافة الرسائل
‏إظهار الرسائل ذات التسميات TUNIS. إظهار كافة الرسائل

الأحد، 28 مايو، 2017

ميدالية افتتاح ميناء تونس Medaille de l'OUVERTURE DU PORT DE TUNIS LE 28 MAI 1893

A/ Inscription en arabe. Personnification de la Méditerranée, chevauchant un cheval marin, et tenant de sa main droite un rameau d'olivier et de l'autre une corne d'abondance. En arrière plan, le nouveau port de Tunis ; signature LOVIS BOTTÉE. R/ VILLE DE TUNIS. Allégorie de la Ville de Tunis, couronnée, tenant un gouvernail avec l'emblème tunisien et de l'autre un rameau d'olivier et un écu inscrit RF. En arrière plan, la ville de Tunis avec les coupoles de Sidi Mehrez et la mosquée Zitouna. En bas, le lac Bahira traversé par le nouveau chenal reliant le nouveau port à La Goulette. Légende : LE 28 MAI 1893/ EN PRESENCE/ DE S.A. ALI PACHA/ BEY DE TUNIS/ (etc.) A DÉCLARÉ/ LE PORT DE TUNIS/ OUVERT A LA NAVIGATION (etc.) ; signature L. BOTTÉ






جامع برج زوارة باب سعدون MOSQUEE BORJ ZOUARA /BAB SAADOUN /TUNIS












السبت، 11 فبراير، 2017

MAISONS DE CULTURE AU GRAND TUNIS

ibn khaldoun

IBN RACHIQ

AHMED BOULEIMAN / BAB SOUIKA

CITEDE LA CULTURE

MENZAH 6

LAMINE CHEBBI / CITE EL KHADHRA

CHOKRI BELAID / JEBEL JLOUD

AHMED HAMZA / LAAOUINA


KALAAT LANDLOS

KHLIDIA

LE KRAM

ABOUL KACEM CHEBBI / MNIHLA

MORNAG

MORNAGUIA

RAOUED

الأحد، 29 مايو، 2016

FORT CHIKLI / LAC DE TUNIS

Chikly, Chikli ou Chekly est un îlot situé dans la partie nord du lac de Tunis, connu pour abriter un fort romain puis espagnol. Il est relié au cordon littoral par une chaussée de 8,5 kilomètres partant du déversoir du lac, entre Le Kram et La Goulette, et orientée est-ouest. Le fort Santiago de Chikly est une ancienne citadelle romaine reconstruite par le gouverneur espagnol de La Goulette, Luys Perès de Varga, entre 1546 et 15501, sur des fondations préexistantes. D'autres travaux sont effectués en 1574 sous la direction de Don Juan Zamoguerra2 mais la construction est détruite la même année lors de la bataille de Tunis livrée contre les Ottomans. Le fort est restauré en 1660 par le dey de Tunis Hadj Mustapha Laz (1653-1665)3 puis transformé en lazaret sous le règne de Hammouda Pacha (1782-1814), pour mettre enquarantaine les voyageurs revenant de pèlerinage4,5. En 1830, il est complètement abandonné et se dégrade dès lors fortement5. Au début du XXe siècle, le cinéaste tunisien Albert Samama-Chikli y organise les fêtes d'une confrérie appelée « Les Pompiers de l'île de Chikly », ce qui serait à l'origine du surnom accolé au patronyme de ce cinéaste6. Déclaré patrimoine culturel national en décembre 1993, l'îlot est propriété du ministère de la Culture. Le fort a été restauré, dans le cadre de la coopération tuniso-espagnole, par des équipes de l'Institut national du patrimoine et de l'Université de Madrid. Des travaux de déblaiement et de nettoyage ont lieu en 1994, suivis par des fouilles archéologiques menées dès 1995. Elles y ont notamment mis au jour des tableaux de mosaïquesremontant aux périodes byzantine et romaine (IVe siècle et Ve siècle)7 wikipedia