‏إظهار الرسائل ذات التسميات MONUMENTS / CHATEAUX -PALAIS. إظهار كافة الرسائل
‏إظهار الرسائل ذات التسميات MONUMENTS / CHATEAUX -PALAIS. إظهار كافة الرسائل

الأحد، 1 يناير، 2017

Exposition artistique / LE CASINO DE HAMMAM LIF , GALERIE D'ART

source :Photos et textes : Shttp://tunisie.co/article/7380/sortir/expos-et-vernissages/3ini-3ala-tounes-350218/35030 Le Casino de Hammam Lif se transforme en galerie d’art avec l’exposition 3ini 3ala Tounes Le fameux Casino de Hammam Lif vient d’héberger le vernissage de l’exposition “3ini 3ala Tounes” de la jeune photographe tunisienne Alya Mlaïki et ce, le jeudi 29 décembre 2016 Alya Mlaïki a succombé au charme du Casino de Hammam Lif qui, malgré les aléas du temps, garde toujours une beauté mystique. La jeune photographe a choisi de faire revivre la bâtisse avec ses photographies regorgeant de couleurs et de charme, prises à divers endroits du territoire tunisien. Avec la contribution de Maureen Angot, son amie et la directrice artistique de l’exposition, Alya Mlaïki a su mettre le Casino en valeur, et montrer que cet endroit est digne d’accueillir les diverses festivités et manifestations. "Ce premier projet de photographies est le fruit du regard - à la fois affectueux et parfois nostalgique - que je porte sur cette terre qui m'a vue naître. Il aura lieu dans un endroit qui me tient particulièrement à cœur et qui est le Casino de Hammam Lif, un joyau du patrimoine national. Amoureuse d'images et de couleurs, je suis très attentive aux détails que l'on peut percevoir aussi bien sur des visages, sur des murs, dans des espaces... Je suis partisane de l'idée que : tout est beauté pour ceux qui regardent avec le cœur, ce n'est qu'ainsi que l'on entrevoit l'essence des choses que l'on regarde." Déclare Alya Mlaïki qui invite vivement tous les amoureux de photographie à venir découvrir l'exposition et les lieux.








السبت، 10 ديسمبر، 2016

RECONSTITUTION DU PALAIS BEYLICAL DU BARDO A PARIS /Exposition universelle de 1867

Aziz Bey /Page facebook /Memoire d'une Chechia - Tunisie / Au coeur du Parc Montsouris (Paris14e), le «Bardo» reproduisait à une échelle réduite, une partie de la résidence d’été du Bey de Tunis. Il fut conçu par l’architecte Alfred Chapon pour représenter la Tunisie à l’Exposition universelle de 1867. Racheté à Jules de Lesseps pour 150 000 francs par la Ville de Paris en 1868, il fut remonté par Davioud en 1869 dans la partie sud du parc. Les ouvriers tunisiens mirent quatre mois pour l’installer au point le plus haut. Prévu à l’origine pour servir de logement au personnel de l’Observatoire chargé de l’étude et du climat parisien, il eut à souffrir du siège de Paris en 1870, puis de la Commune en 1871. Après restauration on le transforma pour en faire un observatoire météorologique Puis il fut doté en 1876 d’un observatoire astronomique pour la Marine et d’un service consacré à l’étude des eaux et des cimetières de Paris et de la plaine de Gennevilliers, irriguée par les égouts. À partir de 1893 il abrita également un service d'analyses chimiques et bactériologiques de l’air de la capitale. En 1974, il fut définitivement évacué et laissé à l’abandon. Se dégradant rapidement, et nécessitant une restauration, il fut racheté pour une somme symbolique par le gouvernement tunisien qui se chargea de le rénover. Il était aussi inscrit à l’inventaire des monuments historiques et était en cours de réhabilitation. La mairie de Paris venait d’affecter 15 millions de francs pour restaurer ce monument original quand il brûla entièrement le 5 mars 1991...
INAUGURATION  DU PALAIS A L'EXPOSITION UNIVERSELLE DE PARIS EN 1867