‏إظهار الرسائل ذات التسميات EVENEMENTS POLITIQUES HISTORIQUES. إظهار كافة الرسائل
‏إظهار الرسائل ذات التسميات EVENEMENTS POLITIQUES HISTORIQUES. إظهار كافة الرسائل

الأحد، 10 سبتمبر، 2017

SIGNATURE DU PACTE FONDAMENTAL LE 10 SEPTEMBRE 1857 امضاء عهد الامان

Après la Constitution de Carthage qui fut l'une des premières constitutions de l'histoire de l'humanité,Mohammed Bey promulgue le Pacte fondamental le 10 septembre 1857, premier texte qui garantit les libertés de ses sujets et leur égalité. Son successeur poursuivra cette tâche en donnant au pays une véritable Constitution, la première pour un pays musulman, en 1861. Bien qu'adopté sous la pression étrangère, visant à ouvrir le territoire au commerce international,le Pacte fondamental constitué de 11 articles reflete le mouvement réformateur acquis à la politique de l'islah, prônée par Mahmoud-Kabadou, Ibn Abi Dhiaf et Mohamed Bayram V, et parmi le dignitaires, tels que les ministres Kheireddine Pacha,





الخميس، 7 سبتمبر، 2017

LE GOUVERNEMENT DE NOUIRA et consolidation du monopartisme / OCTOBRE 1971 حكومة نويرة واستقواء الاحادية الحزبية

Le gouvernement Hédi Nouira est le quatrième gouvernement tunisien formé après l'indépendance et le deuxième formé après la restauration du poste de Premier ministre. Son chef, Hédi Nouira, est nommé Premier ministre par intérim le 9 octobre 1970, en raison de l'absence de Bahi Ladgham retenu au Caire depuis le 21 septembre par les tentatives de conciliation relatives à la crise de Septembre noir. Il assure sa fonction jusqu'au 1er mars 1980, date à laquelle Mohamed Mzali est nommé comme coordinateur de l'action gouvernementale, jusqu'à sa nomination comme Premier ministre le 23 avril de la même année Le 19 juin 1971, Bourguiba rentre à Tunis après six mois de soins à l'étranger. Son arrivée fait espérer un moment que les contradictions au sein du pouvoir vont s'apaiser mais l'affrontement consécutif aux incertitudes sur sa santé reprend de plus belle. C'est pourquoi, sur l'insistance du ministre de l'intérieur Ahmed Mestiri, le président se résout, le 24 juillet, à annoncer la tenue en octobre d'un congrès à Monastir tout en avertissant : « Tout dernièrement, ces calculs ont pris un tour exacerbé au sujet de ma succession. Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'ils sont bien prématurés »3. Comme pour prolonger l'avertissement, Mestiri est piégé par la nomination, le 7 septembre, de gouverneurs sans son aval. Il démissionne alors du gouvernement. Le 4 septembre 1971, il est déchargé de ses fonctions de ministre de l'Intérieur par décret présidentiel à la suite de son opposition à la nomination arbitraire d'un nouveau directeur de la sûreté nationale et de deux gouverneurs C'est donc dans un climat tendu que le congrès s'ouvre le 11 octobre. La presse du PSD ainsi que certains quotidiens indépendants s'engagent dans une campagne virulente contre Mestiri, assorties d'attaques personnelles et de menaces. Le 22 octobre, Bourguiba réunit le comité central au palais de Carthage et désigne une liste de 22 membres (d'où sont exclus Ladgham et Mestiri qui avaient obtenu le plus grand nombre de voix au congrès) parmi lesquels doivent être élus les membres du bureau politique WIKIPEDIA














الثلاثاء، 5 سبتمبر، 2017

معلم تذكاري في المكنين MOKNINE/ MONUMENT COMMEMORATIF DU 5 SEPTEMBRE 1934

Moknine est une ville connue par sa résistance à l'occupant français, durant les évènements du 5 septembre 1934 qui ont causé la mort de plusieurs manifestants venus protester contre l'arrestation ainsi que la déportation des chefs du Néo-Destour arrestation des Destouriens. Materi, M'hamed Bourguiba et Habib Bourguiba sont assignés à résidence à Bordj Leboeuf
WIKIPEDIA / WIKIMEDIA