‏إظهار الرسائل ذات التسميات PATRIMOINE COLONIAL / DOMAINE AGRICOLE. إظهار كافة الرسائل
‏إظهار الرسائل ذات التسميات PATRIMOINE COLONIAL / DOMAINE AGRICOLE. إظهار كافة الرسائل

الاثنين، 23 يناير، 2017

HENCHIR ENFIDA OFFERT PAR LE BEY A KHEIREDDINE ET VENDU A LA SOCIETE FRANCO AFRICAINE

Enfida est à l'origine un domaine aux mains du bey de Tunis. Sadok Bey l'offre à son grand vizir, Kheireddine Pacha, en remerciement pour son intervention quant à la confirmation par le sultan ottoman (1871) des droits de succession de la famille de Sadok Bey sur le trône beylical. Lorsque Kheireddine quitte la Tunisie pour Constantinople quelques années plus tard, ce dernier vend le domaine d'une superficie de près de 100 000 hectares à une société marseillaise de crédit qui le rebaptise Enfidaville2. La tentative des autorités tunisiennes de bloquer cette vente est vue comme un facteur contribuant à la décision du gouvernement français de placer la Tunisie sous protectorat. Le domaine est plus tard vendu à la Société franco-africaine et Enfidaville devient le centre d'un domaine s'étendant sur 1 200 km2 et formant un rectangle entre les villes d'Hammamet, Sousse, Kairouan et Zaghouan. Sur ce domaine, dévolu à la culture des céréales, des olives, de la vigne et à l'élevage, se trouvent des colonies d'Européens vivant aux côtés des populations tunisiennes. WIKIPEDIA