الاثنين، 23 أكتوبر، 2017

POESIE DE CHEBBI DANS LA CERAMIQUE اشعار ابو القاسم الشابي في الخزف التونسي















Commémoration du décès de MONGI SLIM le 23 OCTOBRE 1969 ذكرى وفاة المنجي سليم

Mongi Slim né le 1er septembre 1908 à Tunis et décédé le 23 octobre 1969 à Tunis1, est un homme politique et diplomate tunisien. En 1936, il revient en Tunisie et adhère au Néo-Destour dont il assume la direction à la fin des années 1940 et au début des années 1950. En 1952, il est écroué puis relâché au début de l'année 1954, ce qui est jugé comme un geste d'apaisement à l'égard des nationalistes tunisiens. En 1954, il devient le négociateur en chef de la délégation tunisienne aux pourparlers de Paris menés avec le gouvernement français jusqu'en juin 1955 et qui conduisent au protocole accordant l'autonomie interne à la Tunisie. Il devient ensuite ministre de l'Intérieur jusqu'en avril 1956. En sa qualité de ministre, il participe aux négociations avec le gouvernement français qui se soldent par le protocole du 20 mars 1956 accordant à la Tunisie son indépendance. En septembre 1956, il est nommé ambassadeur de la Tunisie auprès des États-Unis. À ce poste sont liés ceux d'ambassadeur auprès du Canada et de représentant permanent auprès des Nations unies. En janvier 1957, il est élu au Comité spécial de l'Assemblée générale des Nations unies sur la question hongroise. Il est également représentant permanent de la Tunisie au Conseil de sécurité entre janvier 1959 et décembre 1960. Il participe à toutes les sessions de l'Assemblée générale des Nations unies en tant que chef de la délégation tunisienne dès que la Tunisie devient membre des Nations unies en 1956. En 1961, il participe à la troisième session extraordinaire de l'Assemblée générale qui traite de la crise de Bizerte. Il quitte ses postes d'ambassadeur en février 1961 lorsqu'il est élu président de l'Assemblée générale. Il occupe ce poste quand, en 1962, il est nommé ministre des Affaires étrangères de la Tunisie. Nommé par la suite représentant personnel du président Habib Bourguiba, avec rang de ministre5, le 12 novembre 1964 puis ministre de la Justice entre le 5 septembre 1966 et le 6 septembre1969, il s'éteint le 23 octobre et se voit inhumé au carré des martyrs du cimetière du Djellaz. WIKIPEDIA

PRESIDENT DE L'ASSEMBLEE GENERALE DE L'ONU

AU GOUVERNEMENT DE TAHAR BEN AMMAR





إضافة تسمية توضيحية


SAISON DES GRENADES EN TUNISIE موسم الرمان في تونس











LA TUNISIE DANS L'OEUVRE DE GUY DE MAUPASSANT تونس في مؤلفات غي دي موباسان

Né en 1850, en Seine-Maritime (France), Guy de Maupassant a passé son enfance à Étretat dans une vieille famille lorraine établie en Normandie. Il travaille à Paris comme fonctionnaire au ministère de la Marine pendant près de 10 ans et fait ses débuts de journaliste, guidé par Gustave Flaubert, un ami de sa mère. Chez lui, il rencontre Émile Zola qu'il fréquentera tout au long de sa vie. Entré en 1878 au ministère de l'Instruction publique, il écrit aussi dans le Figaro. La première nouvelle qui le fait connaître est Boule de suif (1880). Son premier roman, Une vie (1883) assure sa notoriété et son aisance financière, mais c'est Bel-Ami (1885), autre roman réaliste, qui apparaît comme son œuvre majeure. Le titre de ce livre est aussi le nom de son yacht privé. Guy de Maupassant voyage beaucoup (Algérie, Tunisie, Italie, Angleterre, Bretagne, Provence, Sicile, Corse...) et publie ses récits de voyages.