السبت، 30 أبريل، 2016

FONDOUK DES FRANCAIS / TUNIS

Le fondouk des Français est un caravansérail de la médina de Tunis situé dans l'ancien quartier franc1 à proximité de Bab El Bhar. Le fondouk est bâti au cours des années 1659-1660 sous le règne de Hammouda Pacha Bey, à l'initiative du consul et vicaire d'AfriqueJean Le Vacher. Ce fondouk témoigne de l'architecture civile locale au XVIIe siècle. Il est situé au numéro 5 de la rue de l'Ancienne Douane2. Plus tard, au début du XVIIIe siècle, un autre fondouk dit « fondouk des négociants »3, situé au numéro 15 de la même rue, est loué aux Français2. Le premier abrite le consul et ses bureaux, et le second abrite les négociants et leurs marchandises4. Les deux ensembles sont distribués autour de deux cours à portiques5. L'ensemble se trouve en face de l'ancien bagne de Kara Ahmed ou Karamed6 (bagne de Saint-Léonard), devenu plus tard le consulat du grand-duché de Toscane, appelé aussi « fondouk des Livournais »7. Le fondouk des Français perd définitivement sa fonction de consulat en 1860, quand l'actuelle ambassade de France, située sur l'actuelle avenue Habib-Bourguiba, est construite à l'initiative de Léon Roches8. Le fondouk des marchands est classé monument historique en 19229. WIKIPEDIA













PEINTURE / HABIT TRADITIONNEL DE JERBA / MELHFA








JERBA / HABIT TRADITIONNEL / MELHFA ou DOMIATI

Le Domiati ou Melhfa (drap) Dhomiati, c’est ainsi qu’il est appelé à Djerba, est l’habit traditionnel sur l’île. L’habit des femmes Djerbiennes d’origine berbère comme celles d’origine arabe. Cet habillement s’appelle Dhomiati car il est originaire de Domiat, la ville égyptienne, à l’ouest de Port Saïd. C’est qu’avant la colonisation, les Djerbiens faisaient du commerce avec les grandes villes de l’empire Ottoman. Le commerce était avec les villes algériennes, avec celle de la côte Egyptienne: Le Caire, Domiat et Alexandrie, avec Istanbul La Haute Porte de l’empire Ottoman, avec Djedda sur la mer rouge, avec le Yémen et même Oman et les pays du Golf.









JERBA / HABITS TRADITIONNELS

HABITS DE JERBA Redaa : tissu aux quadrillés rouges, violet, jaune … avec une broderie de fils d’or ou d’argent, ce costume est typiquement djerbien. Les femmes portent ces habits surtout dans les fêtes et mariages. Hrem : costume de couleur blanche que les djerbienne mettent quand elles sont invités.Fouta : costume de Midoun ou Mahboubine, voile blanc avec rayures verticales en soie orangéCes costumes souvent portés avec un Hzam (ceinture de laine blanche), et des broches de fixation (khlal) qui sert à maintenir les costumes













Scènes de vie d'antan / LE CARNAVAL A TUNIS