الخميس، 15 أكتوبر، 2015

LYCEE DE LA RUE DE RUSSIE / TUNIS

LYCEE ARMAND FALLIERES DE LA RUE DE RUSSIE Créée en 1885 et appelée par décret beylical du 25 avril 1903, école Jules Ferry et transformée en 1914 en « petit lycée Jules Ferry » en conservant uniquement les classes élémentaires préparant à l’enseignement secondaire des jeunes filles tandis que les classes secondaires constituaient le 1er janvier 1915 le lycée Armand Fallières recrutant exclusivement des filles, actuellement lycée de la rue de Russie En 1904, l’école comptait ses deux premières musulmanes inscrites dans les cours secondaires (en externat surveillé) alors que les garçons musulmans pour la même année étaient au nombre de 123 dans l’enseignement secondaire. Les Françaises évidemment constituaient la majorité de l’effectif (plus des trois-quarts), l’autre quart était composé d’Israélites, d’Italiennes, de Maltaises, de quelques élèves de nationalités diverses, et d’un nombre insignifiant de Musulmanes, ne dépassant pas jusqu’en 1914 les trois unités. Armand Fallières (1841-1931) avait été le 9ème président de la Troisième République (18 février 1906-18 février 1913) Fallières avait effectué un voyage en Tunisie en avril 1911. Naceur Bey était alors le monarque au pouvoir http://www.espacemanager.com/fallieres-en-tunisie-ou-la-chronique-dun-calme-qui-annoncait-la-tempete-1.html https://www.facebook.com/R2russie













الأحد، 11 أكتوبر، 2015

PEINTURES DE MAHMOUD SEHILI

Le peintre tunisien, Mahmoud Sehili est décédé hier 10 octobre 2015 à l’âge de 84 ans. Mahmoud SEHILI est né à Tunis en 1931. D'un père pêcheur, passionné de musique, il a apprivoisé le luth. Par sa mère qui fabriquait des broderies et des tapis, il apprends les couleurs. Il passe son enfance dans le vieux Tunis et a été éduqué dans un milieu mystique de vieille souche arabe. Ses vacances sont rythmées par la Méditerranée, sur les plages de La Marsa, en banlieue Nord de la ville. Toutes ses toiles s'unissent autour d'une même énergie, la lumière. Cet univers vient se renforcer avec la présence de la mer et l'appel du désert. La terre maghrébine est le terreau fertile de son univers pictural et sa peinture, entre figuratif et abstrait retranscrit sa culture et ses origines. Artiste reconnu, il avait exposé un peu partout dans le monde, Etats-Unis, France, Italie, Suisse, Suède, Angleterre, Maroc, Egypte… Il était également professeur à l’école des beaux-arts de Tunis entre 1960 et 1980.












PATRIMOINE ARCHITECTURAL DE TUNIS EN PERIL

https://www.youtube.com/watch?v=Y_5nxGUWM7w يوميات مواطن في الحوار التونسي













KSAR AWLED SEDRA / TATAOUINE

https://www.facebook.com/ville.tataouine/photos/a.296660683681694.89089.135023206512110/296661017014994/?type=3&theater